Monuments historiques et autres lieux normalement ouverts au public : comment communiquer et pourquoi entretenir une relation avec votre communauté durant le confinement ? La crise sanitaire provoquée par le coronavirus laissera une trace dans notre histoire. Depuis des semaines, et ce n’est pas fini, de nombreux lieux ont dû fermer leurs portes et les habitants sont confinés chez eux. Les monuments historiques sont fermés mais ce n’est pas une raison pour ne pas communiquer, que du contraire !

 

Dans un article précédent (à retrouver ici), différents conseils pour les gestionnaires de monuments, concernant la communication de leur lieu, sont suggérés. Ci-dessous, retrouvez la suite de nos conseils marketing pendant le confinement.

Echanges directs avec votre communauté

 

Profitez de cette période pour réellement échanger avec votre communauté et engager de réelles discussions. Voici quelques suggestions :

  • Organiser un live Facebook et/ou Instagram (vidéo en direct) pour une séance de questions / réponses
  • Demander à votre communauté ce qu’ils pensent de votre lieu, leur demander ce qu’ils aimeraient voir, recevoir… Ont-ils des améliorations à vous suggérer (vous pourriez contacter vos anciens clients à cet effet) ?
  • Mettre en place un live sur les réseaux sociaux pour présenter une pièce de votre monument, partager une anecdote historique… Vous pourriez organiser une visite guidée de votre propriété. Pensez à trouver le bon équilibre entre « montrer trop de choses » et « pas assez » pour susciter suffisamment l’intérêt et donner envie aux visiteurs de vous rendre chez vous, si vous organisez des visites. Les membres de votre communauté étant confiné chez eux, et certains vivant en ville, ils auront certainement envie de rêver en se promenant virtuellement dans votre jardin.

Le château du Rivau (Indre-et-Loire) organise régulièrement des vidéos en direct sur Instagram qui prennent la forme de balades dans les jardins durant quelques dizaines de minutes. Ces vidéos permettent un échange direct entre la propriétaire organisatrice et les internautes, en plus d’une évasion virtuelle. Ces « live » sont annoncés, à l’avance, via les autres réseaux sociaux et la newsletter.

Si vous proposez des gîtes ou chambres d’hôtes, c’est un excellent moyen pour suggérer des futures vacances, après le confinement (sans avoir une approche trop commerciale puisque les voyageurs ne réserveront sans doute pas leurs vacances avant la fin du confinement).

Règles des réseaux sociaux

 

Il est important de maintenir un minimum de communication sinon les algorithmes de Facebook ou Instagram risquent de diminuer la portée de vos publications. Le contenu doit prendre en compte la situation actuelle mais ne doit pas vous empêcher d’être un petit peu optimiste. L’humour bien manié est également une bonne idée. Vous pouvez également prendre des nouvelles de votre communauté ou partager des souvenirs heureux.

Opportunités de visibilité

 

Durant cette crise, de très nombreuses personnes sont chez elles et ne peuvent pas travailler, ou moins que d’habitude. Confinées chez elles, elles passent plus de temps sur internet. C’est donc une opportunité d’augmenter la visibilité de votre lieu et d’agrandir votre communauté virtuelle.

Pour les lieux situés en France :

Par ailleurs, le collectif Patrimoine 2.0, la billetterie en ligne Patrivia et l’association « Adopte un château », ensuite rejoints par l’association de la Demeure Historique (France), ont lancé la campagne « Cet été, je visite la France ». Ce mouvement a déjà été relayé par plusieurs médias. Il a pour but de sensibiliser les français au tourisme local, aux monuments historiques qui se trouvent près de chez eux et à les encourager à visiter les demeures voisines, cet été.

N’hésitez pas à contacter Patrimoine 2.0 (présent sur LinkedIn, Facebook, Instagram et Twitter) pour créer un visuel « Cet été, je visite la France » avec votre monument historique. Pensez également à ajouter le hashtag #cetetejevisitelafrance dans vos publications sur les réseaux sociaux. Voici, par exemple, les visuels des château de Serrant (Maine-et-Loire) et de Panloy (Charente-Maritime).

Gestion de crise

Les gens se souviennent de comment les acteurs (entreprises, lieux culturels, institutions…) agissent durant la crise. Les crises sont rares mais elles sont marquantes. Voici différentes valeurs que vous pouvez représenter, notamment en les intégrant dans votre communication pendant le confinement :

  • La transparence
  • L’empathie
  • L’humour
  • La disponibilité, l’écoute
  • L’aide, l’accompagnement : notamment concernant les personnes qui avaient réservé un gîte, un espace de réception… durant le confinement.

Retrouvez la première partie de cet article, et d’autres conseils communication pour les établissement recevant du public, pendant le confinement, ici.

Comment préparer l’après-confinement et l’ouverture (d’abord) partielle ? Nous vous donnons des conseils concrets dans cet article et dans celui-ci, concernant, entre autres, la communication et le marketing.

Une envie? Une question? N'hésitez pas à nous contacter!

12 + 14 =

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez régulièrement des conseils dédiés pour les gestionnaires de lieux (tourisme ou non, hébergements touristiques, visites/activités, événements, vente de produits (agriculture, oenologie…), locations événementielles et séminaires…).