La période du confinement imposé par la crise du coronavirus est très particulière. Pour les lieux ouverts au public, il n’est pas évident de savoir ce qui doit être communiqué, ou pas. Toutefois, ne rien communiquer de la part d’un monument historique, durant cette période de confinement, est une mauvaise stratégie. Dans cet article, nous vous donnons des clés pour le marketing des lieux ouverts au public.

 

Outre les informations pratiques à mettre à jour, que faut-il dire ou éviter de dire ? Il n’est pas possible de ne pas en parler mais pas utile de ne parler que de ça. Voici, dans cet article, nos conseils pour communiquer durant la période de confinement. Dans cet autre article, vous découvrirez d’autres conseils marketing pendant le confinement pour les monuments historiques habituellement ouverts au public.

Transparence et mise à jour de la communication des musées et monuments historiques

 

La clé est la transparence. Informez votre clientèle de votre situation : êtes-vous fermé ou ouvert ? Il y a 3 niveaux de communication sur lesquels vous pouvez rassurer vos clients (futurs). Il s’agit de votre site internet, votre newsletter (si vous en envoyez une) et vos réseaux sociaux. Concernant les mails, sélectionnez deux groupes de clients. Ceux qui avaient réservé pendant la période de confinement et ceux qui ont réservé après cette période. Expliquez-leur la situation, les éventuelles conditions de remboursement (partiel) (remboursement monétaire, bon de réduction pour un séjour futur, …), etc. Outre l’annonce de fermeture, vous pouvez terminer par une note positive de type : « nous espérons vous accueillir rapidement », « prenez soin de vous », …

Sur votre site internet, affichez clairement un message sur votre page d’accueil. Que votre établissement soit fermé ou ouvert pendant le confinement, mentionnez-le clairement.

Si votre lieu est ouvert, précisez les mesures que vous avez prises dans le cadre de la crise du coronavirus (sécurité sanitaire, etc.). Si vous proposez un service (par exemple : room service plutôt que petit-déjeuner dans une salle commune ou buffet), précisez-le et expliquez que c’est dans le cadre du confinement.

Sur vos profils de réseaux sociaux, soyez clairs quant à votre ouverture ou fermeture. Mettez également à jour les informations sur Google My Business. Cet outil vous permet d’ailleurs d’afficher un message.

Relation continue et optimiste

 

Partagez du contenu différent. Ce n’est pas une période normale, vous ne devez donc pas communiquer « comme d’habitude ». N’ayez pas non plus un discours catastrophique. Il y a un équilibre à trouver. Ce qui est certain c’est que vous ne devez pas continuer à vendre vos produits touristiques comme si la période était tout à fait normale.

Le domaine du Plessis (Sarthe), le château de Menetou-Salon (Cher) et le château de Pagax (Aveyron) publient des messages d’espoir et de soutien sur les réseaux sociaux. Voici les messages publiés sur leur compte Instagram :

En effet, si vos publications sont normales et que vous continuez à encourager les personnes à visiter votre lieu ou à y passer un week-end, les internautes auront l’impression que vos publications ont été programmées, qu’elles ne sont pas en lien à la réalité, qu’elles sont fausses… Votre communication aura un effet négatif pour votre lieu. Arrêtez également vos campagnes de publicité payantes, si c’est possible.

Voici des exemples de ce que vous pourriez publier :

  • Montrez ce que vous faites pendant la période de confinement : travaux de rénovation, nouveaux aménagements dans le parc
  • Informez votre clientèle si vous proposez une offre différente pendant la période de confinement : vente en ligne de produits ? service de livraison ?
  • Si vous proposez, habituellement, des chambres d’hôtes ou tables d’hôtes, vous pourriez proposer une recette de cuisine
  • Partagez des activités créatives, pour les enfants, à réaliser chez eu
  • Encouragez les membres de votre communauté à prendre soin d’eux durant le confinement
  • Organisez un quizz
  • Partagez des anecdotes historiques

Vous trouverez d’autres exemples dans cet article. Dans ce dernier, nous vous expliquons également ce que les gestionnaires de monuments historiques, et autres lieux ouverts au public (visites, hébergements touristiques, événements…) peuvent faire pendant cette période de confinement provoquée par le coronavirus.

Le château Salverte (Eure), le château de Chambiers (Maine-et-Loire) et le château de La Grange (Moselle) jouent la carte de l’humour pour communiquer avec leur communauté :

Dans cet autre article, se trouvent d’autres conseils communication pour les lieux normalement ouverts au public, durant le confinement.

Comment préparer l’après-confinement et le déconfinement (partiel) ? Nous vous donnons des conseils concrets dans cet article et dans celui-ci en ce qui concerne, notamment, la communication.

Une envie? Une question? N'hésitez pas à nous contacter!

4 + 7 =

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez régulièrement des conseils dédiés pour les gestionnaires de lieux (tourisme ou non, hébergements touristiques, visites/activités, événements, vente de produits (agriculture, oenologie…), locations événementielles et séminaires…).