Cet article est la seconde partie du sujet consacré aux activités à effectuer par les gestionnaires et propriétaires de demeures historiques durant la période de confinement, imposée par la crise sanitaire du coronavirus, COVID-19, qui les oblige à fermer les portes de leur propriété au public.

 

Dans la première partie de ce sujet (cliquez ici pour lire l’article), nous vous suggérons trois idées. Elles ont pour objectif d’augmenter votre visibilité sur internet, d’effectuer les petits travaux que vous postposez et d’établir de nouveaux partenariats.

Ci-dessous, nous vous proposons deux autres types d’activités à entreprendre durant cette période de confinement :

 

Effectuer un audit de votre offre

Le confinement est la période idéale pour marquer une pause et prendre du recul. Que proposez-vous actuellement ? Que vendez-vous dans votre boutique (et qu’est-ce qui se vend le mieux) ? Dans cet article, nous vous donnons des conseils pour augmenter le nombre de ventes dans votre boutique. Que pourriez-vous faire pour améliorer votre parcours de visite, pour proposer des services additionnels à vos clients de chambres d’hôtes ou de location de salles ? Par exemple, dans le guide Castellissim n°4, nous vous expliquons comment et pourquoi créer un guide pour vos clients (dans le cadre de locations d’espaces événementiels).

Outre le contenu de votre offre, à qui la vendez-vous ? Visez-vous seulement les visiteurs étrangers (hors de votre région) ou également les personnes habitant les villes voisines (dans cet article, nous vous parlons de l’intérêt de cibler ces personnes également) ? Louez-vous seulement des espaces de réception à des personnes privées ou également à des entreprises ? Dans cet article, nous vous proposons 3 idées pour développer votre clientèle professionnelle. Avez-vous pensé au cyclotourisme pour élargir votre clientèle (activités, visites ou hébergement) ? Nous vous en parlons dans le guide Castellissim n°3.

Par ailleurs, où proposez-vous votre offre ? Est-ce que vous n’exploitez que l’intérieur de votre monument historique ? Dans le guide Castellissim n°2, nous avons créé un dossier consacré aux nombreuses sources de revenus possibles grâce aux espaces extérieurs de votre propriété.

Dans le guide Castellissim n°1, nous vous proposons un dossier complet pour vous aider à repenser votre offre en fonction de :

  • Votre contexte (propriété, équipe, contraintes budgétaires et réglementaires, …),
  • L’offre actuellement proposée (visites, locations d’espaces, hébergement, activités, événements…)
  • Vos objectifs (public ciblé, contexte, alternatives au tourisme…)
  • Vos souhaits d’activités économiques à mettre en place
  • Les partenariats (actuels et ceux que vous souhaitez établir)
  • Votre plan de communication (actuel et à mettre en place)
  • Le plan de commercialisation (actuel et à instaurer)

Puis vous devez établir, et vérifier, un plan d’action, à moyen, court et long terme.

 

Trouver de nouvelles sources de revenus

 

Outre la revue de votre offre, vous pourriez penser à des sources de revenus complémentaires. Un principe de base est de diversifier ses revenus et ses risques. Les périodes de confinement sont, certes, extrêmement rares mais lorsqu’elles se produisent, elles peuvent avoir des conséquences économiques lourdes. L’impact sera d’autant plus lourd pour les monuments dont les revenus générés ne dépendent que du tourisme. De même, d’autres événements, tels que des attentats ou des catastrophes naturelles, peuvent également faire chuter le tourisme dans un pays ou une région, d’un jour à l’autre.

Profitez de ce confinement pour développer d’autres sources de revenus. Dans le prochain numéro du guide Castellissim (guide n°5), un article sera spécifiquement dédié aux sources de revenus que les propriétaires et gestionnaires de demeures historiques peuvent développer via internet.

Dans cet article et dans celui-ci, nous vous donnons des idées à mettre en place, en quelques heures (jours), pour générer de l’argent pendant le confinement.

Préparer l’après-confinement

 

Le confinement n’est pas encore terminé mais il est important de, déjà, préparer la phrase ultérieure au confinement. La saison touristique sera courte donc il est d’autant plus crucial d’être prêt dès le déconfinement (partiel puis total). Nous avons consacré deux articles complets à ce sujet :

Ces articles seront régulièrement mis à jour en fonction de l’actualité et des décisions prises.

Une envie? Une question? N'hésitez pas à nous contacter!

12 + 15 =

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez régulièrement des conseils dédiés pour les gestionnaires de lieux (tourisme ou non, hébergements touristiques, visites/activités, événements, vente de produits (agriculture, oenologie…), locations événementielles et séminaires…).