Quelles sont les perspectives pour le tourisme en 2023 ? Entre inflation et crise économique, entre période post-Covid et besoin de dépaysement, à quoi ressembleront les vacances durant cette saison touristique 2023 ? Quelle sont les conséquences pour les gestionnaires de demeures historiques qui ouvrent leurs portes au public ?

 

Nous avons analysé pour vous les 7 tendances touristiques principales pour cette année 2023. Vous ouvrez votre demeure historique et y proposez des activités (visites, événements, animations familiales…) ? Ces résultats devraient vous intéresser.

Nous avions déjà rassemblé les 9 tendances qui impacteront les hébergements touristiques en 2023. Retrouvez-les ici.

 

 

La bonne nouvelle pour les activités au sein d’une demeure historique en 2023

 

Commençons par une bonne nouvelle. Selon Viator (société vendeuse de loisirs touristiques dans le monde entier), les expériences culturelles rencontrent un intérêt explosif, depuis 2022. Les activités de plein air sont également très appréciées et continueront de l’être en 2023. Outre les activités culturelles liées à votre demeure historique, vous proposez également des animations dans votre parc ? Vous devriez aimer cette saison 2023. Concernant les activités de plein air, pensez à ce que vous pourriez mettre en place dans votre parc, aux partenariats que vous pouvez créer (par exemple avec des pilotes de montgolfières), etc. Dans le guide Castellissim n°8, nous avions dédié un dossier à l’ouverture des jardins au public. Dans le onzième numéro (à paraître bientôt), une analyse est consacrée aux parcours thématiques à l’extérieur.

 

 

Des budgets réduits mais pas pour les vacances

 

Selon une étude du WTTC (Wolrd Travel & Tourism Council), l’inflation a un effet direct sur le portefeuille des consommateurs. Ces derniers pensent donc à réduire certains postes de dépenses dont l’alimentation. Toutefois, ils ne comptent pas réduire le budget qu’ils allouent à leurs vacances. D’après le cabinet PWC, 74% des vacanciers souhaitent dépenser le même budget qu’en 2022. Une enquête réalisée par Expedia montre que 43% des voyageurs ont prévu d’augmenter ce poste de dépenses en 2023. Si vous souhaitez augmenter vos tarifs (à cause de l’augmentation de vos coûts), offrez plus de valeurs que vos concurrents pour rester compétitifs.

Imaginons que vous souhaitez augmenter le prix de la visite de votre monument. Incluez, dans le prix du billet, un élément (dont le coût sera faible pour vous) en plus de la simple visite. Cela vous permettra à vos clients de penser que « la visite coûte plus cher chez vous mais, en plus de la visite, ils profiteront de… ».

 

demeure historique activités tendances 2023
demeure historique tourisme 2023 activités

 

 

Plus d’activités mais avec une limite

 

Par rapport aux années précédentes, d’après Viator, les vacanciers souhaitent profiter de plus d’activités. Toutefois, ils se concentrent sur celles dont le coût global (pour un couple ou une famille) n’excède pas 46 euros.

 

 

International

 

L’année 2023, selon la société Viator, sera marquée par le retour des voyageurs internationaux. Comme mentionné ci-après, si c’est un public que vous ciblez, pensez à installer WhatsApp et à le dire. En outre, qui dit international, dit langues différentes sur vos supports de communication et au sein de votre monument.

 

 

Des réservations devenues une habitude

 

En pleine période de crise Covid, les réservations pour de nombreuses activités étaient obligatoires. Les vacanciers devaient réserver (et parfois payer) pour une activité à une heure et un jour précis puisqu’il y avait une jauge en vigueur. D’après la société Arival (leader mondial en matière d’analyse du marché des loisirs indoor et outdoor), cette habitude est restée. 55% des voyageurs réservent leurs activités à l’avance. La moitié d’entre eux le font directement via leur téléphone portable, l’autre moitié avec leur ordinateur. Ce réflexe ne va faire que s’intensifier. De plus en plus de personnes veulent réserver via leur téléphone portable pour, notamment, éviter les files d’attente aux entrées des sites culturels. Ils veulent également pouvoir réserver jusqu’à la dernière minute en fonction de leurs envies du moment, de la météo, de l’impatience des enfants, de leur programme… D’ailleurs, l’étude menée par Arival montre qu’entre 2019 et 2022, le taux de réservation de dernière minute est passé de 24% à 35%.

Si vous n’avez pas de système de réservation sur votre site internet, inscrivez-vous sur des plateformes telles que Patrivia (billetterie en ligne spécialisée pour le patrimoine).

La possibilité de réserver une visite dans votre demeure historique, une place pour le concert que vous organisez… devient le deuxième critère de choix (après la description de ce que vous proposez). En d’autres termes, si une personne a l’impression qu’il n’y a pas de grande différence entre la visite de votre demeure et celle de votre voisin, elle ira sans doute visiter le château qui propose la réservation en ligne. Bien sûr, chaque monument est unique et des passionnés de patrimoine auront d’autres critères. Mais parmi les vacanciers, un grand nombre d’entre eux décident de visiter un (seul) château, voire deux, durant leur séjour. Ils sont plus intéressés par le fait de visiter un château typique de la région ou d’une période historique (et de participer aux éventuelles activités, dont celles pour les enfants), plutôt que par le château en lui-même.

 

demeure historique activités tourisme 2023
demeure historique activités 2023

 

 

Parler

 

Selon l’étude menée par Arival, après la description de l’activité et la possibilité de réserver, le fait de discuter avec une personne de votre équipe est le troisième critère de choix. Vous devez avoir une page de contact claire et visible sur votre site internet, c’est le minimum. Lorsqu’une personne découvre votre site, elle doit directement repérer cette page. Indiquez-y une adresse mail (et/ou un formulaire de contact) et un numéro de téléphone. Assurez-vous qu’il y a bien une personne de votre équipe qui décrochera. De plus, nous vous conseillons fortement d’être disponible via l’application WhatsApp (par écrit ou oralement). Pensez aux visiteurs étrangers, ils préféreront vous appeler, ou envoyer un message, via wifi (qu’ils auront sur leur lieu d’hébergement), plutôt que de payer des factures élevées de téléphone quand ils rentreront chez eux. Nous vous recommandons donc d’indiquer, sur votre site internet et en-dessous de votre numéro de téléphone, que vous êtes joignable via WhatsApp (si c’est le cas).

Idéalement, ajoutez également un module de chat (qui permet d’interagir en direct, par écrit, via votre site).

 

 

L’importance de la disponibilité

 

Avec les coûts des carburants qui explosent, les vacanciers quitteront moins leur hébergement. S’ils se déplacent, ils veulent être certains que votre château est bien ouvert, qu’ils pourront profiter des activités que vous proposez, qu’ils vivront les expériences que vous mentionnez sur votre site… Afin d’être sûrs d’avoir une place (pour une animation, par exemple), ils préféreront réserver en ligne et n’hésiteront pas à vous contacter s’ils ont un doute. Soyez donc joignable. Par ailleurs, votre site et vos réseaux sociaux doivent être complètement à jour. Si samedi prochain votre demeure historique n’est pas visitable car il y a un mariage, mentionnez-le sur votre site et vos réseaux. Si certaines activités ne sont organisées que durant les vacances scolaires, précisez-le et citez les dates (puisqu’elles varient d’un pays, ou même d’une région, à l’autre). Mettez également à jour votre fiche « Google MyBusiness ».

Concernant le souhait de moins se déplacer, offrez plusieurs activités. Une personne préfère se rendre chez vous toute la journée, plutôt que chez vous le matin, dans un restaurant à 25 kilomètres à midi et dans un autre lieu l’après-midi. Soyez visible, également, sur Google Maps (et les autres outils Google). Via cette carte en ligne, les vacanciers situeront rapidement si votre demeure historique est proche, ou éloignée, d’un autre monument.

 

Malgré l’inflation continue et les incertitudes liées, les vacanciers semblent vouloir conserver leur budget de vacances de 2022, voire de l’augmenter, en 2023. Disponibilité, gamme d’activités et possibilité de réserver en ligne seront des vecteurs-clés pour cette saison touristique 2023. Si vous proposez également des chambres d’hôtes ou gîtes au sein de votre demeure historique, nous vous conseillons de découvrir les 9 tendances qui pourraient vous impacter cette année.

 

Une envie? Une question? N'hésitez pas à nous contacter!

7 + 8 =

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez régulièrement des conseils dédiés pour les gestionnaires de lieux (tourisme ou non, hébergements touristiques, visites/activités, événements, vente de produits (agriculture, oenologie…), locations événementielles et séminaires…).