La large majorité des lieux culturels et historiques, ouverts au public, génèrent des revenus seulement lorsqu’ils sont ouverts. La crise du COVID-19 a un impact direct, et (très) lourd, si le confinement (partiel) se poursuit longtemps, sur les revenus puisque les établissements recevant du public sont fermés.

 

Il existe plusieurs façons de générer des revenus ne dépendant pas directement de l’ouverture au public. La majorité d’entre elles nécessitent plusieurs semaines (voire mois) de mise en place, ce qui n’est pas envisageable pour générer de l’argent, d’ici quelques jours, pendant le confinement.

Dans le guide Castellissim n°5, un dossier sera dédié à plusieurs idées à mettre en place pour générer des revenus grâce au digital.

Nous vous proposons, ci-dessous, des pistes à mettre en place d’ici quelques heures/jours. Ces actions ne vous permettront pas toutes de générer des revenus supplémentaires. Du moins, elles vous permettront de réduire les trous de trésorerie en vendant, notamment, des activités aujourd’hui pour des prestations futures. Vous trouverez d’autres idées dans cet article.

 

Pass annuels

 

Vous pouvez vendre, via votre site internet, des billets d’entrée, valables durant un an à partir de la date de déconfinement. Les personnes de votre région pourraient être (très) intéressées par cette offre. Ce confinement met en avant notre besoin de liberté, de grands espaces, de sorties culturelles et entre amis. Si vous vendez un billet généralement à 10€ pour un adulte, nous vous suggérons de vendre les pass annuels à 25€, soit l’équivalent de 2,5 visites. Si votre lieu plaît à vos visiteurs, ils reviendront avec leurs amis, ce qui élargira votre clientèle. En vendant ces pass maintenant, vous allez augmenter votre niveau de trésorerie immédiatement. Ciblez une clientèle locale est la stratégie à adopter cette année et, comme expliqué dans cet article, vos voisins peuvent vous apporter une réelle valeur ajoutée.

Réductions

 

Si vous louez des chambres d’hôtes, gîtes ou espaces de location, proposez des réductions aux clients qui réservent pendant le confinement (pour une réservation ultérieure au confinement). Cela vous permettra de générer de l’argent maintenant et la réduction proposée incitera peut-être des clients à veniez chez vous, même s’ils ne l’avaient pas envisagé auparavant.

 

Ventes en ligne

 

Si vous vendez, généralement, des produits issus de votre propriété, dans la boutique de votre château, vous pourriez les vendre en ligne ou proposer un service de livraison. Sont, notamment, concernés, dans ce cas-ci, les produits d’origine agricole et viticole, les produits du vergers (fruits, jus…), … Dans un premier temps, créez un formulaire sur votre site, et proposez à toutes les personnes habitant à X kilomètres de chez vous (distance à préciser) de leur livrer des produits tous les X (jours à préciser). Afin de vous organiser, vous pourriez, par exemple, proposer des paniers incluant tels fruits, tels légumes, un pot de miel, une bouteille de jus… Si cela fonctionne, vous pourriez continuer à proposer ce service après le confinement.

Dans le guide Castellissim n°5, un article sera consacré aux différents revenus générés grâce au web. Nous vous donnons différentes idées, dont la vente en ligne de produits, et des conseils pour mettre en place, entre autres, une plateforme de ventes sur votre site internet. Nous pouvons également vous aider à développer ces sources de revenus additionnelles. Contactez-nous si vous souhaitez en savoir davantage (mariecastellissim@gmail.com).

Adhésion à l’association du château

 

S’il existe une association pour la sauvegarde/valorisation de votre monument historique, vous pourriez proposer un formulaire en ligne pour que les personnes intéressées puissent y adhérer et payer leur cotisation. L’argent arrivera au sein de l’association qui existe pour préserver votre monument. C’est l’occasion de parler de l’association, de montrer ce qu’elle fait et d’attirer des futurs adhérents qui n’auraient peut-être pas pensé à en faire partie.

Le guide Castellissim n°5 vous donnera des pistes et des exemples concrets pour saisir les opportunités de l’après-crise, d’une part, et pour générer des revenus grâce au digital, d’autre part.

Dans cet article, et dans celui-ci, nous vous suggérons des pistes pour préparer, au mieux, la période d’après-confinement, dès maintenant.

Une envie? Une question? N'hésitez pas à nous contacter!

13 + 9 =

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez régulièrement des conseils dédiés pour les gestionnaires de lieux (tourisme ou non, hébergements touristiques, visites/activités, événements, vente de produits (agriculture, oenologie…), locations événementielles et séminaires…).