Le pass sanitaire européen est valable dans tous les pays de l’Union Européenne. Il existe au format papier ou numérique et inclut un QR code. Dans certains pays, comme la France, il est devenu obligatoire pour accéder à certains monuments et sites. D’autres lieux peuvent prendre la décision de ne pas l’imposer. Décryptages.

 

Qu’est-ce que le pass sanitaire ?

Le pass sanitaire européen, ou certificat COVID numérique de l’Union Européenne est une attestation. C’est la preuve qu’une personne a été vaccinée contre le Covid-19, a reçu un résultat de test négatif ou s’est rétablie de la maladie.

Les autorités nationales sont chargées de la délivrance du certificat. Selon les pays, il peut, par exemple, être délivré par des centres de tests ou des autorités sanitaires, ou via un portail de santé en ligne. Les informations sur les modalités d’obtention du certificat devraient être fournies par les autorités sanitaires nationales.

La version numérique peut être stockée sur un appareil mobile. Les citoyens peuvent également demander une version papier. Les deux versions disposeront d’un QR code. Ce dernier contient les informations essentielles, ainsi que d’une signature numérique visant à garantir l’authenticité du certificat.

Sur le site de l’Union Europénne, vous trouverez une carte permettant de voir comment obtenir le pass selon votre pays. Cliquez ici pour découvrir cette carte.

Le pass sanitaire en France : informations pour les monuments accueillant du public

Ce pass sanitaire européen n’est pas obligatoire dans la majorité des pays européens. Toutefois, depuis ce 21 juillet, il doit être présenté, entre autres, dans tous les musées, monuments, établissements de plein air, parcs zoologiques et festivals accueillant simultanément plus de cinquante personnes. Ne sont pas inclus le personnel et les prestataires travaillant au sein de l’établissement.

Deux solutions s’offrent alors aux gestionnaires de lieux concernés :

  • Vérifier que tous les visiteurs possèdent un pass sanitaire valide. Cela implique d’organiser un contrôle à l’entrée et de bien informer les visiteurs en amont. De nombreux visiteurs étrangers, notamment, ne sont pas au courant et se retrouvent coincés devant la porte des châteaux.
  • Mettre en place un système de jauge limitant l’accès du lieu à cinquante personnes simultanément. Cela implique de pouvoir contrôler, en temps réel, le nombre de visiteurs. A cette fin, pensez aux systèmes de réservations en ligne.
pass sanitaire Castellissim Pro monuments
pass sanitaire Patrivia Castellissim Pro monuments

 

Monuments ouverts au public en France : comment contrôler le pass sanitaire ?

Sur le site du gouvernement français (à la question « Comment fonctionne le « pass sanitaire » ?), vous trouverez un « kit de communication ». Il vous indique la marche à suivre pour vérifier les pass sanitaires, via l’application « TousAntiCovid ». Notez que la vérification du pass s’accompagne de la vérification de l’identité de la personne.

La start-up Patrivia (billetterie en ligne dédiée au patrimoine) propose une solution de douchette avec l’application de scan Patrivia (pour les billets, ou le pass patrimoine, achetés via Patrivia) et l’application de scan du Gouvernement (« TousAntiCovid »). Ils les distribuent gratuitement à l’ensemble des monuments présents sur leur plateforme. Ces derniers, qui en font la demande, pourront ainsi recevoir gratuitement deux douchettes.

Bien que de nombreux français connaissent cette mesure, ce n’est pas le cas de très nombreux touristes étrangers. Veuillez donc bien communiquer au sujet de ce pass, et de la vérification d’une pièce d’identité, sur votre site internet, via vos réseaux sociaux… pour éviter de rendre certaines personnes déçues.

Lieux et sites culturels français : comment imposer et vérifier une jauge ?

Si votre site accueille, généralement, moins de cinquante personnes, ou à peine plus, simultanément, vous pouvez faire le choix de ne pas vérifier les pass sanitaires. Dans ce cas, vous devez limiter le nombre de visiteurs. Cela peut être une bonne stratégie si votre lieu n’attire généralement pas plus de cinquante personnes, en même temps, et s’il est localisé à proximité de monuments devant contrôler le pass. En effet, vous pourriez attirer plus de visiteurs puisque les personnes ne possédant pas de pass seront limitées dans leur choix de destinations.

Pour imposer une jauge, vous pouvez calculer manuellement le nombre de personnes qui rentrent et qui sortent de votre propriété. Cela sera d’autant plus facile si :

  • Vous organisez des visites guidées et pas de visites libres
  • Les visiteurs rentrent et sortent par le même endroit

Vous pouvez également mettre en place un système de réservation. Par exemple, Patrivia a développé un système de réservation en ligne par jour, créneau horaire et seuils de personne. Notez que si vous avez déjà mis en place un autre système de billeterie (n’incluant pas de créneau horaire et/ou de seuil), Patrivia peut travailler en complément de ce système existant. La plateforme n’exige aucune exclusivité (ni engagement dans la durée).

Dans le cas d’une jauge, veuillez également en parler sur vos différents canaux de communication. Précisez que vous n’imposez pas le pass sanitaire, indiquez comme la jauge sera contrôlée et s’il faut réserver avant de venir chez vous.

Retrouvez tous nos articles liés au Covid-19 dans cet article global. Ils sont tous accessibles gratuitement.

Une envie? Une question? N'hésitez pas à nous contacter!

3 + 5 =

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez régulièrement des conseils dédiés pour les gestionnaires de lieux (tourisme ou non, hébergements touristiques, visites/activités, événements, vente de produits (agriculture, oenologie…), locations événementielles et séminaires…).