Le confinement n’est pas terminé mais vous pouvez déjà préparer l’après-confinement. La saison touristique étant (fortement) réduite cette année, nous vous conseillons, d’ailleurs, de préparer la saison en amont pour être prêt dès la fin du confinement. Le déconfinement s’opérant vraisemblablement en plusieurs étapes, avec des ouvertures partielles, certaines actions devront être répétées à chaque stade du déconfinement.

 

Cet article sera régulièrement mis à jour en fonction de l’actualité, durant le confinement et les différentes étapes de déconfinement

Dans le guide Castellissim n°5, un dossier sera dédié aux opportunités créées par l’après-confinement. Nous vous conseillons de le lire pour développer vos revenus durant les mois, et années, qui suivront le confinement. Un autre article de ce guide n°5 sera consacré aux revenus complémentaires que vous pouvez développer grâce au digital.

Dans cet article, nous vous donnons des pistes concernant la communication et le marketing à mettre en place pour préparer les différentes phases de déconfinement.

Ouverture des monuments historiques, par étapes, lors du déconfinement

 

Nous ne savons pas encore exactement comme s’effectuera le déconfinement. Les lieux ne rouvriront pas tous leurs portes en même temps, c’est certain. Est-ce que certains lieux ne pourront accueillir qu’un certain nombre de visiteurs/clients à la fois ? C’est probable. Bien que la décision ne soit pas encore prise, imaginez les différentes pistes que vous pourriez envisager. Avant une réouverture totale, vous pourriez peut-être proposer des visites sur réservation ou des activités spécifiques pour un nombre restreint de clients. Envisagez différents scénarios possibles et les solutions que vous pourriez proposer pour dans chacun des différents cas.

Comme discuté dans cet article, qui ciblerez-vous ?

Durant cette période temporaire, visez un public local. La probabilité que des visiteurs étrangers viennent avant le déconfinement total est très faible. Vous pourriez proposer des événements exclusifs tels que des visites ou dîners avec les propriétaires, des locations des lieux pour les réunions de famille (en limitant le nombre de personnes autorisé), location d’un ou plusieurs salons pour des séminaires ou déjeuner de comités d’entreprises ou de certaines équipes restreintes.

Ne négligez pas la clientèle professionnelle. De très nombreux employés ne se sont pas vus pendant plusieurs semaines/mois et les sociétés devront organiser des team-building (en petits groupes) ou des réunions dans un cadre dépaysant pour renforcer les liens des équipes et repenser la stratégie pour les mois à venir.

Grands espaces

 

Après la période de confinement, les personnes vont éviter les regroupements de foules et chercher les grands espaces.

Si vous louez des chambres d’hôte et que vous ne possédez pas un grand parc ou un bois accessible à vos clients, vous pouvez leur proposer de les déposer le long de la mer, leur donner un itinéraire de balade (à pied ou à vélo) pour accéder à une forêt près de chez vous, leur prêter des vélos, etc.

Au contraire, si vous disposez de grands espaces extérieurs, mettez-le en avant, que ce soit pour la location de vos espaces, pour passer un séjour chez vous ou pour visiter votre monument.

Matériel et sécurité sanitaire

 

Prévoyez du matériel pour accueillir vos clients (gel hydroalcoolique, masques…) dans les meilleures conditions possibles.

Visites : si vous proposez des supports plastifiés pour les visites, pensez à les nettoyer lorsqu’ils vous sont rendus. Disposez des flacons (avec pompe) de gel hydroalcoolique à différents endroits, notamment à l’entrée et à la sortie de la boutique. Vérifiez, régulièrement, les niveaux de savons dans les sanitaires et augmentez la fréquence de nettoyage de ces derniers.

Hébergements et locations de salle : ajoutez la proximité des hôpitaux, les fréquences de nettoyage… sur votre site internet.

Locations de salle : proposez un service de nettoyage des sanitaires après chaque passage, la mise à disposition du matériel requis pour les invités de vos clients, etc.

Limiter les interactions

 

Outre la limitation du nombre de clients présents en même temps, la distanciation sociale doit également être respectée. Pour ce faire :

  • Remplacez les visites guidées par des visites libres. Proposer des supports papier ou digitaux pour offrir du contenu. Différents sites permettent de créer des applications interactives à télécharger sur un téléphone portable.
  • Régulez le flux de visiteurs. Autorisez un nombre maximum de visiteurs dans votre monument et proposez aux autres de passer du temps dans votre parc avant d’entrer. Dans le guide Castellissim n°3, nous vous donnons des exemples concrets pour gérer les pics d’affluence. Certains conseils peuvent être repris dans le cas d’une limitation stricte du nombre de visiteurs.
  • Installez une vitre (en plexiglas) dans votre billetterie (entre les clients et la personne qui encaisse). Selon la taille de votre espace de vente, demandez aux clients de faire la file à l’extérieur, en respectant une distance minimale, plutôt qu’à l’intérieur.
  • Si vous proposez des hébergements, remplacez votre buffet (petit-déjeuner) par une formule limitant les interactions, espacez les tables
  • Si vous organisez des ateliers, si vous mettez à disposition des enfants des jeux, des bancs et tables de pique-nique espacez-les.

Dans le guide Castellissim n°5, un article complet sera consacré aux opportunités créées par la période « post confinement ». Nous vous conseillons de le lire pour optimiser les mois, et années, qui suivront le confinement. Un autre article du guide Castellissim sera dédié aux revenus complémentaires que vous pouvez développer grâce au digital.

Dans cet article, nous vous expliquons comment préparer l’après-confinement concernant la communication et le marketing à mettre en place, ainsi que les ventes.

Une envie? Une question? N'hésitez pas à nous contacter!

15 + 6 =

Abonnez-vous à notre newsletter !

Recevez régulièrement des conseils dédiés pour les gestionnaires de lieux (tourisme ou non, hébergements touristiques, visites/activités, événements, vente de produits (agriculture, oenologie…), locations événementielles et séminaires…).